Ce qu’il faut savoir sur la muselière pour chien

L’un des accessoires que la plupart des propriétaires de chien ont chez eux, mais qu’il est toujours très difficile d’acheter, c’est la muselière. Bien qu’elle paraisse parfois contraignante pour l’animal, il faut malheureusement accepter qu’elle soit nécessaire dans certains cas, voire parfois obligatoire. Dans quel cas doit-on l’utiliser ? Comment la choisir ?

Dois-je mettre une muselière à mon chien ?

Le port de la muselière peut être obligatoire pour catégories de chiens. Dans certaines situations, elle peut être nécessaire même sur des chiens non réputés dangereux. 

La muselière en fonction des catégories de chiens

En France, le port de la muselière est obligatoire pour tous les chiens de catégorie 1 comme l’American Staff par exemple, et les chiens de catégorie 2 comme les Rottweilers. Les premiers sont des chiens d’attaque. Ils ne sont pas inscrits au LOF et sont même interdits de transport en commun. Les seconds sont des chiens de défense et de garde inscrits au LOF (donc de pure race). Ils sont autorisés dans les transports en commun à condition qu’ils soient muselés. Ces chiens ne montrent pas d’agressivité particulière lorsqu’ils sont bien éduqués, mais il faut tout de même prendre quelques précautions.

La muselière en fonction des situations

Les chiens qui n’appartiennent pas à ces deux catégories doivent être simplement tenus en laisse dans les lieux publics. Néanmoins, il peut être utile de prévoir une petite muselière dans certains cas. En effet, le chien le plus docile du monde peut très bien se montrer agressif s’il a peur ou s’il ressent une douleur. Il faut donc prévoir une muselière chez le vétérinaire, quand on est en présence d’enfants si le chien n’est pas habitué ou lorsqu’il est amené pour la première fois dans un environnement qu’il ne connaît pas. 

Comment bien choisir la muselière de son chien ?

La muselière est un accessoire qui permet à votre chien de ne pas mordre. Ce n’est pas un instrument de dressage et il ne doit pas causer d’inconfort à l’animal. Pour bien la choisir, il faut prendre en ligne de compte deux paramètres : le tour et la taille du museau. En cas de doute, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *